• Plate forme migrants Maroc: Liberez florence et Hussein

    Dans une déclaration au journal libération France

    Ali El Baz, Association des travailleurs maghrébins de France
    «J'ai connu Florence quand elle est venue en août 1998 à Casablanca, elle était là-bas pour une recherche sur l'immigration clandestine. Elle était intriguée que personne n'en parle alors qu'il y avait des centaines de personnes qui mouraient dans le détroit de Gibraltar. C'est inimaginable, elle a réussi à faire le tour du Maroc, à rencontrer tout le monde, à partir dans les orphelinats, à voir les familles de disparus, et ça se passait au Maroc alors qu'elle arrivait de France, elle nous a fait découvrir quelque chose qu'on ne pouvait pas imaginer. C'est grâce à elle que s'est créée une plate-forme pour sauver ces clandestins.»


  • Commentaires

    1
    raji najib
    Mardi 3 Mai 2005 à 12:33
    soutien
    nous soutenons votre action
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :