• Mineur en rétention administrative

    COMMUNIQUE CIMADE

    Adnan et Sémir, respectivement âgés de 10 et 11 ans viennent de passer
    30jours derrière les barbelés du Centre de Rétention Administrative de Lyon
    St-Exupéry.

    Ils ont été arrêtés avec leur mère le 27 avril 2005 à 7 heures du matin par la Police sur leur lieu de domicile dans le Foyer où ils résidaient depuis plus de 2 ans.
    Après la mort de son mari et père des deux enfants, ancien membre des
    forces armées serbes, madame HALILOVIC, ressortissante bosniaque, rejetée par
    les communautés serbes comme bosniaques était venue chercher asile en
    France.
    Elle n'a pas été reconnue réfugiée.

    L'adresse en France de cette famille était parfaitement connue dans un
    Foyer et les deux enfants suivaient régulièrement l'école (Pour eux l'école
    est finie en avril..).

    Ni le Consul de Serbie ni celui de Bosnie n'ont accepté de délivrer de
    laisser-passer pour leurs pays respectifs : c'était parfaitement
    prévisible vue la situation de mixité ethnique de cette famille.

    Ils viennent d'être mis dehors du Centre car ils ne peuvent être
    renvoyés nulle part.

    La CIMADE redit une fois de plus que CES ENFANTS NE SONT PAS DES
    DELINQUANTS ET QUE LA place des eNFANTS N'EST PAS D'ETRE GARDES PAR LA POLICE DANS
    UN CAMP OU SONT MAINTENUS EN PERMANENCE PRESQUE CENT ADULTES VIVANT DANS
    UNE EXTREME PROMISCUITE.

    Face à ce qu'elle considère comme une atteinte grave à l'humanité et à
    la dignité des personnes, la CIMADE demande à Monsieur le Préfet du Rhône
    de prendre toutes mesures afin que les enfants mineurs ne soient jamais
    placés en rétention administrative.

    Lyon, le 27 mai 2005

    Pierrette MEYNIER, Présidente de la Région Cimade

    Jean Costil, Pasteur Responsable Poste Cimade Contact O6 82 41 26 53



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :